Catharina van Hemessen

  Autoportrait
1548
Huile sur toile 35 x 26,5 cm
L'Hermitage - Saint Petersbourg

 

Anvers 1527-28 - env. 1581-87
Au début elle signe : Caterina de Hemessen

Catharina est la fille du peintre Jan de Hemessen. Elle étudie la peinture dans l'atelier de son père et se spécialise dans les tableaux religieux et les portraits. Elle livre ses premières commandes dès l'âge de vingt ans. En 1553 elle épouse Kerstiaen de Moryn, organiste à l'église Notre-Dame d'Anvers en vogue dans la haute société ecclésiastique et séculière. En 1556 il est nommé organiste à la cour de Marie de Hongrie sœur de Charles Quint, archiduchesse d’Autriche, princesse d’Espagne, reine de Bohême et de Hongrie et gouvernante des Pays-Bays Méridionaux. Catharina devient femme de la cour à Bruxelles. Lorsque Marie de Hongrie renonce à sa charge de gouvernante des Pays-Bas suite à l'abdication de son frère Charles Quint, le jeune couple l'accompagne en Espagne et ils sont introduits à la cour de Castille. Catharina y devient probablement dame de compagnie et préceptrice de dessin des dames d'honneur. Après la mort de Marie de Hongrie en 1558, qui leur a légué une confortable rente à vie, le couple retourne aux Pays-Bas.

Nous ne connaissons que treize tableaux signés et cinq tableaux qui lui sont attribués(1), presque tous réalisés avant son mariage, pendant une courte période de sept ans. Tout porte à croire qu'après son mariage, elle cessa de pratiquer la peinture en tant que profession. Après son départ pour l'Espagne, nous perdons plus ou moins trace de Catharina, et son nom ne figure dans aucune liste des membres des corporations de peintres.

Si elle n'est pas tombée dans l'oubli total, elle le doit dans une large mesure à Ludovico Guicciardini. Dans sa Descrittione di tutti Paesi Bassi altrimenti detti Germania inferior de 1567, cet historiographe florentin fait l'éloge de plusieurs femmes peintres, dont Catharina van Hemessen. De toutes celles qu'il cite, elle est la seule dont nous connaissons des œuvres signées.

 

(1) Karolien De Clippel, Catharina van Hemissen, Ed. Paleis der Academiën, Bruxelles, 2004

   Retour aux peintres du Moyen-Âge au XVIIIe siècle

 

 
 

Ascension du Mont Calvaire et rencontre avec Véronique
Huile sur bois 38 x 28 cm
Collection H. Boeyckens - Pays-Bas

  Jeune femme au virginal
1548
Huile sur bois 32 x 26 cm
Wallraf-Richartz Museum - Cologne

Source :

Katlijne Van der stighelen et Mirjam Westen, A chacun sa grâce, 1999 Flammarion (catalogue d'exposition)