Madeleine de Boullongne

Madelène Boullongne - Vanité

Vanité
Collection Société Industrielle de Mulhouse

Madeleine de Boullongne naquit à Paris, où elle fut baptisée le 24 juillet 1646, et mourut dans la même ville, le 30 janvier 1710. Comme ses frères et sœurs, elle a apprit la peinture avec son père Louis de Boullongne, l'un des fondateurs de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Le 7 décembre 1669, elle fut reçue dans cette même académie, avec sa soeur Geneviève, sur présentation d'un tableau de fleurs « une tige de pavaux, accompagné de quelque feuillage de chardon ». Quelques années plus tard, Madeleine travaillait sur les chantiers royaux. Elle exposa plusieurs tableaux, au Salon de 1673. Sa vie reste très mal connue. Célibataire, elle vivait chez son frère Bon, avec lequel elle collaborait sans doute, et enseignait son art à plusieurs jeunes femmes. Bien que les seuls tableaux conservés de sa main soient des natures mortes, elle abordait d'autres genres, comme le portrait, le paysage et les sujets religieux.

Fermer ou index illustré