Angèle Dubos

Angèle Dubos - Jeune femme avec peroquet

Jeune femme avec peroquet

Angèle Dubos est élève du peintre Charles Chaplin, qui ouvre un cours, consacré uniquement aux artistes femmes, parmi lesquelles on retrouve Mary Cassatt et Louise Abbéma. Chaplin incite ses élèves à participer aux salons. C'est ainsi qu’Angèle Dubos expose à partir de 1873, dans diverses manifestations parisiennes et régionales. Lors de son premier salon, la critique la qualifie d' « élève délicate et pleine d'entrain de M. Chaplin, dont l'influence est bien visible ». Elle est première lauréate du concours et obtient la médaille d'or. Elle ne cesse de progresser au fur et à mesure des années. Au salon de 1876, les membres du jury remarquent son talent. Elle peint d'une manière aimable, avec de l'entrain, de la facilité et du moelleux dans l'exécution. En 1878 elle participe au salon des femmes artistes ainsi qu'à l'exposition universelle. En 1879 elle expose au salon des artistes français de Paris. Angèle Dubos, peu connue du fait du manque de sources bibliographiques est pourtant une artiste talentueuse, témoin de son époque. Les critiques des différents salons montrent son importance et la valeur de ses œuvres qu'on redécouvre au fur et à mesure. Certaines se trouvent aujourd'hui dans des musées français, à Caen et au Havre.

Fermer ou index illustré