Marie Antoinette Marcotte

Marie Antoinette Marcotte - Rêverie

Rêverie
1893
Huile sur toile - 56.5 x 46 cm

Marcotte naquit à Troyes et est toute jeune lorsque ses parents emménagent à Anvers. Son père était diplomate de profession et sa mère était apparentée aux Toudouze, peintres français. Elle manifesta très tôt des aptitudes pour le dessin et son entourage l’encouragea à développer son talent. Elle bénéficia un temps des conseils du luministe Émile Claus de qui elle restera un disciple. Plus tard elle fréquenta les ateliers de Jules Levèbvre à Paris, Pierre Van Havermaet et Edgar Farasyn à Anvers. Enfin elle s'inscrivit à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles pour y suivre les cours de Jean-François Portaels. D'un côté elle peignait volontiers des sujets à porté sociale et des portraits psychologiques, d'un autre côté elle multiplia, dans un contexte luministe, les vues de serres et de jardins fleuris qui sont plus connues. Elle exposa pour la première fois au Salon de la Société des Artistes Français en 1901. Elle exposa entre autres à Berlin, Saint-Pétersbourg, et Munich. Au début du XXe siècle, plusieurs de ses évocations de serres d'azalées entreront dans des collections publiques, tels que le le musée de Gand et le Petit Palais à Paris.

Fermer ou index illustré