Maria Helena Vieira da Silva

 

1908 - 1992

Maria Helena Vieira da Silva est née à Lisbonne dans une famille aisée. Son père meurt lorsqu’elle n’a que 2 ans. Sa mère l’encourage dans son destin qu’elle désire, très tôt, artistique. Elle dessine dès l’age de onze, sculpte à 16. Elle fait de nombreux voyages avec sa famille, ces voyages l’ouvrent à l’art.

En 1928 Maria Helena s'installe à Paris et étudie la peinture à l’Académie de Fernand Léger. Elle suit également des cours de sculture chez Bourdelle. Elle devient l’élève de Dufresne, Waroquier et Friesz, fréquente et l’Atelier de S.W. Hayter.

En 1930 elle se marie avec le peintre hongrois Arpad Szenes. En 1932, perfectionniste, elle fréquente l’Atelier de Bissière à l’Académie Ranson. Ce dernier lui fait rencontrer Jeanne Bucher, la célèbre marchande de cette époque. C'est au milieu des années 30 que Maria Helena Vieira da Silva élabore son style en forme de patchwork qui la rendra mondialement célèbre.

Durant la seconde guerre mondiale, Maria Helena et son mari partent pour le Portugal, puis pour le Brésil. Une fois la guerre fini le couple revient à Paris où elle participe à nombre d’expositions collectives.

Maria Helena Vieira da Silva meurt à Paris en 1992.

 

   Retour aux peintres du XXe siècle
 
La gare inondée
1956
Huile sur toile - 114 x 146 cm
Collection privée

La bataille des rouges et bleus
1953
Huile sur toile - 130 x 162
Collection privée