Julie Manet

   

 

1878-1966

Julie Manet est la fille de Berthe Morisot et de Eugène Manet, le frère du peintre Edouard Manet. Elle évolue dans un milieu aisé, rencontrant à l'occasion du salon que tenait sa mère tout les jeudis, des hommes de lettres et des peintres tels que Stéphane Mallarmé, Jules Ferry, Auguste Renoir, Edgar Degas, Claude Monet ou Camille Pissarro. Elle vit dans le cocon familial, ses amies sont ses cousines, ses seuls amis sont les amis de ses parents. Sa mère l'emmène aux concerts et aux musées. Julie apprend le piano, la flûte, le violon, et même la mandoline. Elle ne va pas à l'école et apprends tout à la maison.

Dans une dernière lettre, le 1er mars 1895, la veille de sa mort, sa mère lui écrit que le mieux serait d'aller vivre avec ses cousines dans sa maison 40 rue de Villejust. Peu de temps après Julie s’installe dans la maison de son enfance avec ses deux cousines Jeannie et Paule Gobillard, qui peint également. Stéphane Mallarmé devient son tuteur, tandis qu’Auguste Renoir fait partie du conseil de famille.

En 1900 elle épouse Ernest Rouart, le fils du peintre Henri Rouart – une autre famille de peintres. Ils auront trois fils, Julien, Clément et Denis.

Le temps où une famille bourgeoisie, comme la sienne, vivait une vie sans soucis matériels dans un cocon de luxe protégé est révolu. Le monde change vite autour d'elle, mais Julie Manet continue à peindre dans un style que l'on peut désormais qualifier de traditionnel.

 

Retour aux peintres des XVIII et XIXe siècles

              Berthe Morisot
              Paule Gobillard

 
 
  Jeannie Gobillard au sofa
Huile sur toile - 50 x 65 cm
Collection privée
  Jeune fille au piano
Huile sur toile - 41 x 26 cm
Collection privée

Livres :

Julie Manet, Journal de Julie Manet, A. Baudry et Cie, 2013