Edma Pontillon, sœur de l'artiste, et leur nièce Paule Gobillard sont sur la terrasse du jardin des parents Morisot, rue Franklin.. Elles semblent attendre l'arrivée d'une tierce personne, à moins qu'elles se sont apprêtées à sortir et attendent la voiture. Le point de vue et l'attitude des deux modèles qui tournent le dos au spectateur, est très moderne, proche d'une photographie prise sur le vif. Berthe Morisot a très minutieusement préparé cette toile avec une aquarelle. Elle l'a ensuite reporté sur une toile trois fois plus grande à l'aide d'un quadrillage, tout en apportant quelques modifications pour rectifier la perspective et équilibrer les couleurs et les tons.

Hugues Wilhelm nous dit de ce tableau : « La composition est audacieuse et très impressionniste. La balustrade de la terrasse est en diagonale. Le sol et la balustrade occupent plus de la moitié de la peinture. À droite, la scène est coupée par un gros pilier sur lequel est posé une corbeille de fleurs dont on ne voit qu'une petite partie. À la diagonale orientée vers le haut à gauche s'oppose une autre diagonale, non tracée et incomplète qui va de l'enfant au dôme des Invalides, donnant une impression de profondeur. À la masse du pilier à droite qui oblige à regarder vers le lointain ou sur la gauche, répond la robe d'Edma, qui replace le regard vers Paule ou vers le paysage. »