On se trouve ici dans l'intimité d'une jeune femme s'admirant dans un miroir. Le thème est traité de façon diamétralement opposé à la plupart des nombreux tableaux consacrés à ce genre de scène. Elle est vue avec des yeux de femme, simple et réaliste, la pose est toute naturelle, elle n'a rien d'une Diane, ni même d'une Nana de Manet.